Testimonials

Salut à tous ! Ce petit commentaire est destiné à ceux qui n'osent pas encore faire le saut vers Fawang. Je vous partage mon expérience plus que positive de ce voyage. J'ai découvert le temple les mois d'octobre novembre et décembre 2017. J'ai vécu des moments incroyables que je n'oublierai jamais, rencontré des personnes autant exceptionnelles que le décor qui s'offre à nous chacun des jours. Je ne cache pas que tout les jours ne sont pas simple mais l'envie de progresser et l'esprit d'équipe permet de ne pas abandonner. La motivation est une des clefs de la réussite mais ce sera à vous de compléter ce trousseau ! Me voici désormais de retour chez moi depuis plus de deux mois et les photos mise en ligne pour la reprise 2018 ne me laisse pas indifférent.. Je veux y retourner !!!! Un grand merci à Odile de tenir la page Facebook à jour avec de belles photographies et vidéos ! Je propose à ceux qui ont encore une hésitation ou besoin de réponses de m'envoyer un message. Je pourrais si besoin vous donner quelques infos sur cette fabuleuse aventure. Vous me trouverez sur Facebook ( https://www.facebook.com/corentin.clement.7 ) Peut être à bientôt

Corentin Clement - Octobre-novembre-décembre 2017

C'est avec beaucoup d’appréhension que je suis partie pour 4 semaines à Fawang. Faire du kung-fu de manière intensive à des milliers de km de chez soi dans un temple, ce n'est pas anodin ! A l'arrivée, on comprend tout de suite qu'il va falloir faire preuve d'une bonne dose de courage et de persévérance pour se caler au même rythme que les élèves sur place, qui eux sont d'une résistance à toute épreuve et d'une énergie incroyable! Mais pour peu qu'on joue le jeu, on progresse rapidement. Il s'agit de se dépasser tout en restant à l'écoute de son corps, dont les limites se redéfinissent bien plus rapidement qu'on ne le croit. Pour ma part j'étais dans la classe de Shi Miao Wen et c'était un vrai plaisir de recevoir son enseignement. Sévère mais très souriant, il prend le temps de dispenser conseils et précisions sur les gestes au delà de la barrière de la langue, et ce fut la même chose pour les élèves qui se sont occupés de nous. Concernant la vie quotidienne au temple, les conditions sont spartiates mais cela participe au caractère singulier de cette aventure, où il faut définitivement apprendre à sortir de sa zone de confort à tous les niveaux. Et tout le monde est sympathique et accueillant, des élèves aux maîtres jusqu'à l’épicière, en passant par le cuisinier qui lève son coup de pied plus haut que vous ;). Le retour à la réalité a été un choc, comparé à l'apaisement et l'humilité qui règnent au temple, où l'on se sent comme dans un rêve, que ce soit dans la beauté du cadre où dans le sourire des enfants qui savent s'amuser de peu de choses. Pratiquant du kung-fu sino-vietnamien en France et déjà familiarisée avec le style Shaolin lors d'un précédent stage, je suis venue à Fawang en quête d'authenticité, avec l'optique d'enrichir ma pratique mais également de m'enrichir sur le plan personnel: pari réussi ! C'est avec un pincement au coeur que j'en suis partie et je n'ai qu'une hâte, c'est d'y retourner dès que l'occasion se présentera. A tous ceux qui hésitent, je ne dirai qu'un mot : Foncez!! Oui, il y aura son lot de moments difficiles, des réveils plus durs que d'autres, des jours où la grisaille va s'emparer de vous la fatigue aidant, mais vous en sortirez grandi. Milles mercis à Odile, dont l'aide bienveillante et la patience ont été précieuses, sinon indispensables à la réalisation de cette inoubliable expérience!

Nelly - Avril 2017

Après un long voyage depuis la France j'arrive enfin au temple Fawang vers 21h le samedi. En arrivant j'ai été pris en charge par un élève qui m'a donné tous le nécessaire pour vivre au temple (bassine, tenu, chaussures, lessive, etc...) puis de quoi manger m'a aussi était donné car le repas du soir était déjà fini étant donner mon arrivé tardive. Il faut savoir que le confort au temple Fawang est sommaire mais c'est pour cela qu'on y vient et qu'après une grosse journée d'entraînement on s'endort sans problème. Le dimanche est le jour de repos ce qui m'a permit de me reposer pour bien démarrer l'entraînement le lundi. Les journées sont rythmées par les entraînement. Il faut savoir que c'est pas facile mais la volonté est la clé. Le rythme à adopter prend quelques jours en fonction des personnes et pour moi il m'a fallut 3 jours pour bien m'acclimater à la vie et la culture. La nourriture est pas varié mais on mange correctement et on ne manque pas de nourriture. Je suis tombé durant une période de fêtes Bouddhistes (avril-mai) et j'ai eu la chance d'assister à plusieurs cérémonies en compagnie des moines au temple. Une atmosphère vraiment particulière et pleine d'énergies. Apaisant, énergisant, magnifique. Faisant du Kung-fu en France, il faut savoir que cela n'a rien a voir. Hormis les postures communes on découvre le mode de vie et l'aspect spirituel de ce monde. Ma progression s'est amplifié avec ma soif de savoir et ma volonté d'apprendre auprès du Shifu et des minis Shifu (enfants :-)). Les enfants, les Shifus et toutes les personnes au temple sont très sympathique et attachante. On peut ressentir la joie qu'ils ont de nous faire partager leurs savoir. Je ne regrette pas cette aventure, peut être un peu courte finalement. Je serai bien resté plus longtemps si je n'avais pas eu d'obligations professionnelles. Ce fut une très belle aventure pleine d'enseignements et de leçons de vie. Peut être que j'y retournerai un jour et ce serai avec grand plaisir. Mon aventure à Fawang m'a permis de réaliser mon rêve d'enfant qui était de vivre dans un temple de Kung-fu et d'apprendre auprès de Shifu tous cela dans une atmosphère qui fut apaisante, énergisante et spirituelle. Le plus dur est le départ, une fois acclimaté au temple Fawang, on est bien est on ne veut plus partir... Merci à Odile pour son accompagnement et ses précieux conseils pour la préparation de ce voyage ainsi qu'au moment de mon arrivé.

Pascal - Montpellier France - Mai 2017

Salut ! Moi c'est Michael je suis parti à Fawang pour 6 semaines sauf que je suis revenu au bout de 3 semaines ! la cause 2 hernies ombilicales! Rapatriement express et opération immédiate à l'arrivée en France ! Bienvenu à la maison :)... Bref c'est des choses de la vie qui arrivent en Chine ou n'importe ou dans le monde! Sinon j'ai beaucoup aimé mon séjour à Fawang , Shi Miao Wen est un maitre très attachant ( et toujours présent pour nous quand y'en a besoin ), qui vous poussera toujours à faire mieux... suivant les possibilités de chacun bien sûr ! Tous les élèves, les cuisiniers sont super aussi! Les enfants sont super-attachant! Bref tout le monde est sympa là-bas ! Je regrette de ne pas avoir fini mon stage car même si au début j'ai eu besoin d'un temps d'adaptation, au bout de quelques jours on se sent comme dans une grande famille et pourtant on est dans un très gros temple mais l'esprit famille est là ! Pour quelqu'un qui est passionné par la culture Shaolin ou simplement la culture chinoise c'est parfait! Niveau entrainement j'ai bien aimé mais je connaissais déjà ce style donc pas de grosse surprise, sauf bien sûr le maitre qui est impressionnant par sa puissance interne et externe! Les enfants s'entrainent du matin au soir et malgré tout ils ont tout le temps le sourire! ! Bienvenue en Asie le continent du sourire ! Je remercie aussi Odile qui a été là à chaque fois que j'ai eu besoin d'elle! En conclusion je conseille cette expérience, un peu de courage et laisser vous guider !

Mika - Avril 2017

Merci Odile de m'avoir permis de découvrir cette expérience qu'est Fawang. Je suis resté deux semaines, mais trois cela aurait été parfait. Faire parti de cette école est quelque chose d'indescriptible, on est tout de suite accueilli avec des grands sourires ce qui m'a mis tout de suite en confiance. Je conseille vraiment cette aventure à quiconque cherche à decouvrir ce qu'est le Kung Fu Shaolin, mais pas seulement, c'est aussi une quête spirituelle. Le fait de s'entrainer dans ce cadre de montagne est vraiment apaisant. On ne voit plus les choses de la même façon... Pour ceux qui se posent la question, le fait de ne pas parler la langue n'est pas vraiment un obstacle, tout le monde est très patient et on arrive toujours à se faire comprendre. En fait, la chose la plus difficile est de revenir à la réalité...

Florian Verbrugghe - Septembre 2016

Je n'ai qu'un mot à dire : MERCI! Merci Odile pour ta disponibilité et ta réactivité! Merci d'avoir répondu à toutes mes questions avant de partir...le site est plus que transparent! En arrivant sur place, je n'ai été surprise en rien si ce n'est que par ma propre adaptation aux conditions rustiques, finalement pas aussi terrible que l'on s'imagine. Au contraire! Je suis venue pour un retour aux sources des arts martiaux Chinois et je suis plus que ravie d'avoir découvert un lieu aussi riche et profond, que ce soit dans la pratique du Kungfu que dans la culture Bouddhiste qui règne en permanence au temple Fawang. Les majestueuses montagnes qui entourent le temple apaisent l'esprit et nous remplissent les yeux. Malgré la fatigue des entraînements, on se sent porté par l'énergie de tous ces beaux enfants courageux et pleins de joies!! Les instructeurs sont patients et gardent toujours un œil bienveillant sur leurs élèves. Les rencontres et les échanges avec les autres étrangers au temple sont magiques, car on vit 24h/24 tous ensemble à partager les mêmes émotions. Expérience Extra ordinaire que je recommande, que l'on soit pratiquant ou pas, vous reviendrez toujours avec quelque chose en plus!

Ema - Août 2016

Tout d'abord merci Odile pour avoir rendu cette aventure possible ! Fawang était un défi pour moi. Serai - je capable de faire du Kungfu de manière intensive parmi un peuple et une langue que je ne comprends pas ? (serai - je la seule fille ? ) Je voulais me réapproprier mon corps et mon esprit suite à la fin de mes études exténuantes. Ce fut... au - delà de tout ce que j'ai pu imaginer... Un cadre magique, voire divin (si, en haut des 4800 marches, c'est divin ! ), apaisant et propice à l'entraînement. Et en même temps le training est vraiment dur mais c'est possible de placer soi - même sa barre et ses limites (on peut refuser un exercice et/ou le prof empli de compassion peut aussi vous demander de faire quelque chose de moins dur). Les personnes du temple sont exceptionnelles : à la fois les enfants qui sont d'une force et d'un courage incroyable mais aussi les enseignants qui réalisent des entraînements de qualité et rigoureux. Tout le monde est très accueillant et le respect est toujours présent. Tout de Fawang va me manquer. Cette bulle orange (la tenue) de sincérité, de paix, de courage, de partage de rires, de volonté, d'encouragements, de défis, de montagne, d'ambiance spirituelle bouddhiste, de sourires (parce quand on ne parle pas la langue, on parle avec le coeur :) ) et de joie va me manquer. J'aimerai vraiment de tout coeur y retourner... donc je vous conseil à tous de faire cette expérience de vie. On en ressort fortifié et grandi, avec un corps fort et un mental paré à toute épreuve. C'est une véritable rencontre que j'ai faite à Fawang. Un bout de mon coeur y est resté.

Violette Schloesing - Septembre 2016

Après avoir passé une année agitée en Chine, j'avais besoin de trouver un endroit pour me ressourcer avant le retour en France. J'ai donc vécu un mois au temple et je compte bien y retourner! J'étais au départ assez sceptique, je l'avoue. J'avais peur que l'on ne me forme que sur la condition physique et pas assez sur le côté technique. De plus, je ne pratiquais pas le même style et il est parfois difficile de s'ouvrir à d'autres approches et de changer ses habitudes. Mais justement, cette découverte m'aura permis de changer ma vision des choses. J'ai eu la chance de m'entraîner dans un lieu authentique, que ce soit dû à l'environnement ou aux personnes qui nous entouraient. Mon professeur était extrêmement patient et bienveillant et les jeunes de mon groupe m'ont véritablement bluffé. Je n'avais pas l'habitude de voir autant de persévérance et de courage...on est porté par une ambiance et une attitude ! J'ai également pu rencontrer d'autres Français que j'ai l'intention de revoir dans leurs clubs respectif. L'aventure va donc continuer en France! J'espère également progresser en chinois: faire un pas de plus vers une pratique et une culture magnifique! Avoir l'occasion d'échanger permet de se rendre compte que l'on ne s'est pas trompé d'endroit!...Malgré tout, il n'est pas nécessaire de parler chinois pour sentir derrière un entraînement sérieux et rigoureux une constante bienveillance. Bref, authenticité assurée, foncez! ;-)

Nathalie Boyer Juillet 2016

Bonjour Odile, petit retour sur notre voyage en Chine cet été: Un grand merci d'abord pour ton aide à nous avoir guidés pour ce long chemin tu as été disponible pour nous tous tout au long de ce stage (même par téléphone) grâce à toi nous avons vécus des moments inoubliables, nous avons échangés avec tous les participants durant notre séjour, nous partirons toujours avec toi car tu es passionnée par ce beau pays qu'est la Chine et par les Arts de Shaolin . sincèrement marc-henri

Gaspard Marc-Henri - Août 2014