Odile Zhang 张欧迪

Depuis que j’ai découvert le Kung-fu en France, il y a maintenant plusieurs années, un de mes plus grands rêves était de partir à Shaolin, et m’entraîner avec les moines….Rêve qui était irréalisable pour moi quand on regarde les documentaires et les films d’époque Chinois. Mais grâce à mon premier voyage au pays du milieu, tout est devenu possible.

Mon premier séjour au temple était  en 2010, je me suis vite rendu compte que mon rêve allait être possible. Les filles pouvaient s’entrainer avec les élèves Chinois, les étrangers étaient bien accueillis, le lieu était authentique, paysage paradisiaque, l’entraînement traditionnel, Instructeurs  comparables à Bruce Lee, et matelas en planches de bois:-). Bref, j’étais tellement heureuse que   j’y suis retourné l’été suivant avant d’y rester une plus  longue période en 2012. Réaliser ce rêve d’enfant m’a donné un nouveau départ dans ma vie. J’ai repris mes études, et je suis partie à Beijing apprendre la langue chinoise à l’Université pendant environ deux ans.

Aujourd’hui je suis revenu en France, avec l’approbation du Maître du Temple, j’ai ouvert l’association Stage-kungfu-Chine pour aider et guider les passionnés Français mais aussi promouvoir Fawang en Europe. Je suis apte à répondre à toutes vos questions sur la vie au temple, les entraînements, les transports, ou toutes autres choses qui vous passent par la tête, parce que j’ai vécu ce que vous allez vivre !.

Sachez qu’aucune question n’est stupide quand vous partez pour un lieu qui vous est inconnu.Pour finir, j’ai vu passer énormément d’élèves étrangers à Fawang, et dans 98% des cas, ça à changer leur façon de voir les choses de la vie.

Je ne parle pas des entraînements qui change votre corps ou votre mental, je parle de ces personnes merveilleuses qui vivent au temple, de ces enfants, de ces moines, de ces instructeurs qui vous poussent toujours vers le haut , pour donner le meilleur de vous-même, de ceux qui vous donnent un sourire de courage quand vous êtes fatigué et que vous ne pensez qu’a abandonner, de ces montagnes présentes à chacun de vos entraînements, et qu’un simple regard vers elles vous redonne l’énergie pour vous relever.

Seules les personnes qui sont déjà venu pourront comprendre ce que j’ai écrit, les autres resteront perplexes, avant de voir par eux même que ce lieu est mystérieux et magique.

 

Pour mieux me connaître voici une petite interview réalisée en  février 2017 par la chaîne franco-chinoise TV Mandarin.