Temple Fawang

temple fawang

Fawang est situé dans la province du Henan en Chine, à 5 km de la ville de Deng Feng à 70 km de Zhengzhou (capitale de la province).
Le temple est niché au bas de la chaîne des montagnes du Songshan, plus précisément au pied du pic de jade de la montagne shaoshi.
Fawang est le premier temple bouddhiste de la Chine ancienne, il a été construit en 71 après J.C, par deux maîtres Indiens appelés Fran et Nimoten. Ils avaient apporté avec eux de nombreux écrits bouddhistes, qui ont aidé dans la propagation du bouddhisme Chinois.
Au cours de sa longue histoire, le temple Fawang a été renommé de nombreuses fois, comme « Hu Guo » en l ‘année 234, puis « reliques bouddhistes » en l’an 602, dû au nouveau sanctuaire de reliques bouddhistes qui avait été construit, ensuite « Yugu » en 714.
Enfin de 1023 à aujourd’hui, il a gardé le nom de « Da Fawang si » Grand Temple Fawang.
Le premier moine bouddhiste qui a présidé le temple, avait été directement nommé par l’empereur, durant la dynastie des Han. Grâce à ça Fawang fut un des plus célèbres temples bouddhistes et riche en histoire dans toute la chine et le monde.
Dans sa longue histoire, le temple est souvent passé au bord de la ruine, à cause de diverses raisons, telles que les guerres.
Heureusement, en 1987, le grand maître Shi Yan Fo et ses disciples ont fait de leur mieux pour reconstruire et rénover le temple, avec l’aide du public et du gouvernement.
Fawang est actuellement formé de 7 grands temples échelonnés les uns derrières les autres, possède 64 245m² de surface et 5555m² de domaine structurel.
Beaucoup de personnes viennent visiter le temple pour le tourisme ou pour prier.
L’école de Kung-fu quant à elle, a été ouverte il y a seulement une petite vingtaine d’années.
A cette époque, l’économie de la Chine se développe très rapidement, et tout poussa à promouvoir l’industrie du tourisme. Le temple Shaolin ne fut pas épargné avec son millénaire d’histoire, c’est ainsi que ce lieu mythique a vu affluer jusqu’à 100 000 touristes par jour. Les écoles de Kung fu commencèrent à pousser tout autour du temple et en ville , le business prenant de plus en plus d’ampleur.
Le maître  ne retrouvait plus le respect Shaolin d’antan pour sa pratique et celle de ses élèves. C’est ainsi qu’il parcourut tout Deng feng à la recherche d’un lieu approprié, et enfin son travail porta ses fruits lorsqu’il trouva un lieu paisible, tranquille, plein d’authenticité, niché dans les montagnes et hors du temps : Le temple Fawang.
L’école est situé au sein du temple, au début elle comptait une poignée d’élèves, aujourd’hui elle en abrite environ 150.
De nombreux étudiants passe plusieurs années au temple dans l’espoir de rentrer dans l’armée, police d’élite, le monde du cinéma, faire de la compétition ou pour les meilleurs devenir instructeurs, d’ailleurs certains d’entre eux ont maintenant ouvert leurs propres écoles de Kung-fu en Chine mais aussi à l’étranger (Espagne, Italie, France, Hongrie, Grèce…)